Skip to main content

Histoire du service d'audit interne (SAI)

Histoire

Le service d’audit interne (SAI) a publié un livre d’histoire à l’occasion de son 20e anniversaire.

 

Découvrez-le

Le service d’audit interne (SAI) de la Commission européenne a été créé dans le cadre de la réforme administrative menée à la fin des années quatre-vingt-dix.

Il est devenu un service indépendant le 4 juillet 2001.

Les structures d'audit interne (IAC) et le comité de suivi des audits de la Commission européenne (CSA) ont également été créés à cette date.

En 2003, le mandat du SAI a été élargi aux agences de l'Union européenne: il couvre aujourd'hui plus de 40 agences et organes.

Un contrôle externe de la qualité a permis de certifier la conformité du SAI aux normes et au code de déontologie de l'Institut des auditeurs internes (IIA), le 4 juillet 2008.  Depuis lors, d’autres évaluations externes de la qualité ont été menées, lors desquelles le SAI a également obtenu des résultats globalement satisfaisants du point de vue de sa conformité générale avec les normes et le code de déontologie de l’IIA.

 

Chronologie

Histoire du service d'audit interne (SAI)

  1. Juillet 2001

    Le SAI devient un service indépendant, avec Jules Muis en tant que directeur général. Il fait partie de la nouvelle architecture d’audit de la Commission, qui rend compte au comité de suivi des audits (CSA) de la Commission européenne et assure la coordination avec les structures d’audit interne (IAC) intégrées dans chaque direction générale.

  2. 2002

    Le SAI continue de mettre en œuvre l’action 87 du livre blanc sur la réforme («le service d’audit interne effectuera un cycle complet d’audits approfondis des systèmes de gestion et de contrôle dans toutes les DG»).

  3. 2003

    Le règlement financier révisé (article 185) fait du SAI l’auditeur des agences de l’UE.

  4. 2004

    Jules Muis est remplacé au poste de directeur général par Walter Deffaa.

     

  5. 2005

    La gestion des risques est désormais intégrée dans le cycle de planification SPP/ABM de la Commission. Le SAI met en place une cellule de qualité spécifique.

     

  6. 2006

    Le SAI procède à un examen de la qualité des structures d’audit interne (IAC).

     

  7. 2007

    La charte de mission du SAI est mise à jour et une charte type pour les structures d’audit interne est introduite.

     

  8. 2008

    Certification

    le SAI fait l’objet d'une évaluation externe de la qualité qui permet de certifier que ses activités d’audit au sein de la Commission sont globalement conformes aux normes et au code de déontologie de l’Institut des auditeurs internes (IIA).

  9. 2009

    Walter Deffaa quitte le SAI et Brian Gray devient le troisième directeur général du service.

  10. 2010

    Auditnet

    75e réunion historique d’Auditnet, le forum pour l’échange de bonnes pratiques et la coordination entre le SAI et les IAC.

  11. 2011

    Opinion globale

    Le SAI émet sa première opinion globale sur l’état du contrôle interne à la Commission. Le SAI devient l’auditeur interne du Service européen pour l’action extérieure (EEAS)

  12. 2012

    Nomination

    Philippe Taverne succède à Brian Gray au poste de directeur général du Service

  13. 2015

    Centralisation

    La Commission décide de centraliser sa fonction d’audit interne. En conséquence, les structures d’audit interne sont démantelées et le SAI reste l’unique fonction d'audit interne pour la Commission et ses agences exécutives.  La charte du SAI est mise à jour en conséquence.

  14. 2016

    Nomination

    Jeff Mason devient directeur général faisant fonction du SAI.

  15. 2017

    Nomination

    Manfred Kraff devient directeur général du SAI. Révision de la charte de mission du SAI destinée à  l’aligner sur les modifications du cadre de référence internationale des pratiques professionnelles (IPPF)

  16. 2020

    Nouvelle mission du SAI

    Révision de la charte de mission destinée à tenir compte des modifications apportées par la nouvelle Commission 2019-2024.