Skip to main content

Stratégie industrielle pour l’Europe

L’Europe entame sa transition vers la neutralité climatique et le leadership numérique. La stratégie industrielle européenne vise à faire en sorte que l’industrie européenne puisse jouer un rôle de précurseur dans cette nouvelle ère.

Le 10 mars 2020, la Commission jetait les bases d’une stratégie industrielle à même de soutenir la double transition vers une économie verte et numérique, de rendre l’industrie européenne plus compétitive à l’échelle mondiale et de renforcer l’autonomie stratégique ouverte de l’Europe. Le lendemain de la présentation de cette nouvelle stratégie, l’Organisation mondiale de la santé qualifiait la COVID-19 de pandémie.

Cette mise à jour ne remplace pas la stratégie industrielle de 2020 ni n’achève les processus qu’elle a lancés — une grande partie de ces travaux est en cours et nécessite des efforts spécifiques. Il s’agit d’une mise à jour ciblée qui met l’accent sur ce qui doit encore être fait et sur les enseignements à tirer.

En tant que principal vecteur d’innovation dans les différents écosystèmes, les petites et moyennes entreprises (PME) doivent être prises en considération dans toutes les actions relevant de cette stratégie. Cela se traduit d’une manière horizontale par une attention accrue portée à la charge réglementaire pesant sur les PME. De nouvelles actions profiteront fortement aux PME et aux start-ups, que ce soit grâce au renforcement du marché unique, à la réduction des dépendances en matière d’approvisionnement ou à l’accélération des transitions écologique et numérique. La stratégie prévoit également des mesures destinées spécifiquement aux PME, notamment en ce qui concerne le renforcement de la résilience, la lutte contre les retards de paiement et l’amélioration de la solvabilité.

Enseignements tirés de la crise de la COVID-19

La crise de la COVID-19 a d'importantes répercussions sur l’économie de l’UE. Son impact varie selon les écosystèmes et la taille des entreprises. La crise a mis en lumière l’interdépendance des chaînes de valeur mondiales et démontré le rôle essentiel d’un marché unique performant et intégré au niveau mondial.

6,3 %
recul de l’économie de l’UE
60 %
des PME ont enregistré une baisse du chiffre d’affaires en 2020
24 %
diminution des échanges intra-UE au T2 et au T3 de 2020
1,7 %
réduction de l’emploi des PME en 2020 – 1,4 million d’emplois
45 %
des entreprises s’attendent à une réduction des investissements en 2021

Si l’impact de la crise varie selon les écosystèmes et les entreprises, les principaux problèmes mis en évidence sont les suivants: 

  • restriction de la libre circulation des personnes, des marchandises et des services aux frontières;
  • disponibilité limitée de produits essentiels du fait de l’interruption des chaînes d’approvisionnement mondiales; 
  • perturbation de la demande.

Pour remédier à ces problèmes, la stratégie industrielle actualisée propose de nouvelles mesures pour tenir compte des enseignements tirés de la crise et soutenir les investissements. Elle met notamment l’accent sur les points suivants:

Renforcer la résilience du marché unique

Soutenir l’autonomie stratégique ouverte de l’Europe en s’attaquant aux dépendances

Promouvoir les arguments économiques en faveur de la double transition

Résilience du marché unique

Le marché unique est le principal atout de l’UE, offrant une sécurité, des débouchés et un tremplin mondial aux entreprises européennes. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a pesé sur les possibilités offertes par le marché unique. Les entreprises et les citoyens ont souffert de la fermeture des frontières, de l’interruption des approvisionnements et du manque de prévisibilité.     

Pour remédier à ces problèmes, la Commission propose les solutions suivantes: 

Instrument d’urgence du marché unique: fournir une solution structurelle pour garantir la disponibilité et la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le contexte d’éventuelles crises futures;

Approfondir le marché unique: étudier la possibilité d’harmoniser les normes applicables aux principaux services aux entreprises, et renforcer la numérisation de la surveillance du marché et d’autres mesures ciblées en faveur des PME.

Surveiller le marché unique: analyse annuelle de l’état du marché unique, y compris dans 14 écosystèmes industriels.

Industrial ecosystems

Ces 14 écosystèmes industriels sont les suivants: aérospatiale et défense, agroalimentaire, construction, industries culturelles et créatives, numérique, électronique, industries à forte intensité énergétique, énergies renouvelables, santé, mobilité, transports et automobile, proximité, économie sociale et sécurité civile, commerce de détail, textile et tourisme

Renforcer l’autonomie stratégique ouverte de l’UE

Pour l’UE, importateur et exportateur de premier plan, l’ouverture au commerce et aux investissements est une force et une source de croissance et de résilience. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a provoqué des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement mondiale et des pénuries de certains produits critiques en Europe. C’est pourquoi nous devons continuer à améliorer notre autonomie stratégique ouverte dans des domaines clés, comme le prévoyait déjà la stratégie industrielle 2020 de l’UE.

La Commission propose:

Des partenariats internationaux diversifiés: veiller à ce que le commerce et les investissements continuent de jouer un rôle clé pour renforcer notre résilience économique.

Les alliances industrielles peuvent également constituer un outil adéquat, si elles accélèrent des activités qui ne se développeraient pas autrement, dans les secteurs où elles incitent les investisseurs privés à examiner de nouveaux partenariats et modèles commerciaux d’une manière ouverte, transparente et pleinement conforme aux règles de concurrence, et où elles présentent un potentiel de création d’emplois à haute valeur ajoutée. Les alliances fournissent une plateforme généralement large et ouverte, et accorderont une attention particulière à l’inclusion des start-ups et des PME. La Commission prépare actuellement le lancement de l’alliance sur les processeurs et les technologies de semi-conducteurs et de l’alliance pour les données industrielles et les technologies en nuage et de pointe. Elle envisage par ailleurs de préparer une alliance sur les lanceurs spatiaux et une alliance sur l’aviation à émissions nulles.

Suivi des dépendances stratégiques: publication d'un premier rapport analysant les dépendances stratégiques de l’UE. Le rapport recense 137 produits dans des écosystèmes sensibles pour lesquels l’UE est fortement dépendante de sources étrangères.

Analyse des dépendances stratégiques

  • Sur un total de 5 200 produits analysés, l’UE dépend fortement de fournisseurs étrangers pour 137 produits relevant d’écosystèmes sensibles.
  • Ces produits représentent 6 % de la valeur du total des produits importés en Europe.
  • Plus de la moitié de ces dépendances correspondent à des produits provenant de Chine, suivie du Viêt Nam et du Brésil.
  • 34 produits sont plus vulnérables, avec un faible potentiel de diversification et de substitution par une production européenne. Il s’agit notamment de divers produits chimiques et matières premières utilisés dans les industries à forte consommation d’énergie et la santé.
  • Ces produits représentent 0,6 % de la valeur du total des produits importés en Europe.

Le rapport propose également une analyse approfondie de 6 domaines stratégiques dans lesquels l’UE affiche des dépendances: matières premières, piles et accumulateurs, principes pharmaceutiques actifs, hydrogène, semi-conducteurs, technologies en nuage et de pointe:

  • matières premières
  • piles et accumulateurs
  • principes pharmaceutiques actifs
  • hydrogène
  • semi-conducteurs
  • technologies en nuage et de pointe

Accélérer la double transition

La stratégie industrielle de 2020 comprenait une liste d’actions visant à soutenir les transitions écologique et numérique de l’industrie de l’UE, dont un grand nombre ont déjà été adoptées ou lancées. La pandémie a toutefois fortement affecté la vitesse et l’ampleur de cette transformation. Les entreprises qui poursuivent des objectifs de durabilité et de numérisation sont plus susceptibles de figurer parmi les leaders de demain. 

Pour accélérer la double transition, la Commission propose:

Parcours de transition

Créer conjointement avec l’industrie et les parties prenantes des voies de transition afin de définir les actions à mettre en place pour réaliser la double transition et ainsi de mieux comprendre la portée, les avantages et les conditions requises.

Projets plurinationaux

Afin de soutenir la reprise et de développer les capacités numériques et écologiques, la Commission aidera les États membres à mettre en place des projets conjoints destinés à optimiser les investissements au titre de la facilité pour la reprise et la résilience.

Analyse du secteur sidérurgique

La Commission analyse et fait face aux enjeux du secteur afin de le rendre propre et compétitif.

Partenariats Horizon Europe

Réunir des financements privés et publics en faveur de la recherche et de l’innovation concernant les processus et les technologies à faible intensité de carbone. 

Une énergie décarbonée abondante, accessible et abordable

La Commission collaborera avec les États membres pour accélérer les investissements dans les énergies renouvelables et les réseaux et éliminer les obstacles.

Documents

 

5 MAI 2021
Communication "Updating the 2020 New Industrial Strategy: Building a stronger Single Market for Europe’s recovery "
English
(1.16 MB - PDF)
Télécharger

 

5 MAI 2021
Staff working document - Annual Single Market Report 2021
English
(6.37 MB - PDF)
Télécharger

 

5 MAI 2021
Staff working document - Strategic dependencies and capacities
English
(3.96 MB - PDF)
Télécharger

 

5 MAI 2021
Staff working document - Towards competitive and clean European steel
English
(1.4 MB - PDF)
Télécharger

 

10 MARS 2020
Communication de la Commission: Une nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe
français
(211.71 KB - HTML)
Télécharger

 

10 MARS 2020
Communication de la Commission: Une stratégie axée sur les PME pour une Europe durable et numérique
français
(231.55 KB - HTML)
Télécharger

 

10 MARS 2020
Commission Communication: Long-term action plan for better implementation and enforcement of single market rules
English
(499.51 KB - PDF)
Télécharger

 

10 MARS 2020
Communication de la Commission: Plan d’action à long terme visant à mieux mettre en œuvre et faire respecter les règles du marché unique
français
(210.67 KB - HTML)
Télécharger

 

10 MARS 2020
Staff Working Document - Identifying and addressing barriers to the Single Market
English
(3.25 MB - PDF)
Télécharger